adama-2

Souvenez-vous… 

 

 

À l’occasion de la sortie du film « ADAMA » Chi DIAO un de nos anciens qui a participé à ce projet nous avait accordé un peu de son temps pour nous parler de son expérience…

Aujourd’hui c’est Pierrick MERCIER qui revient vers nous pour nous raconter son parcours.

 

 

De quoi étais-tu responsable pour Adama ?

Au sein de l’équipe j’étais essentiellement Lighter tout en étant en renfort sur certains plans au compositing.

 

 

Une anecdote à nous raconter de ton expérience sur Adama?

Le film Adama, a fait appel à des artistes réunionnais, métropolitains et internationaux. Et comme dans toutes les productions (il ne faut pas s’en cacher), il y a eu des hauts et des bas, des bugs de pipeline, d’agréables surprises, des petits rush, des fous rires… Il était important pour la production que l’équipe, avec ses compétences variées, puisse bien s’entendre et être efficace en gardant le moral. Nous avons appris à nous connaitre à travers différentes activités telles que des journées à thème, compétition de ping-pong, offrir le cadeau de Noël le plus pourri a un artiste, etc. D’ailleurs j’ai reçu LE cadeau le plus pourri : une boîte à chaussure contenant un bavoir et une couche de bébé usagée. Au premier coup d’œil, les traces (faites avec du chocolat, du jus de citron et d’orange) étaient d’un réalisme impressionnant. Cela m’a fait rire car quelques mois plus tôt j’ai appris que j’allais être papa…

 

 

adama

 

 

Combien de temps a duré la production ?

La fabrication des images a duré un an avec une cinquantaine d’artistes.

Le réalisateur Simon Rouby, avait cette idée en tête, ainsi que son scénario, depuis bien longtemps. D’ailleurs, avant de prendre le chemin du long métrage, Adama s’est montré à travers un court métrage.

 

 

Parle-nous un peu de ton parcours depuis que tu as quitté Objectif 3D…

Après objectif 3D, j’ai intégré l’équipe du studio Pïnka en étant stagiaire, puis chef rendu, puis lead lighter et lead compositer. On fabriquait des séries tv pour enfants telles que « Garage Club » et « Elasto-Culbuto ». Cette expérience m’a beaucoup appris sur le monde de la 3D, ainsi que sur le pipeline, notamment grâce aux directeurs techniques. Par la suite, je suis devenu indépendant et ai travaillé sur différents projets de séries et de publicités : Willy Grunch, Tuktulik, Michelin, etc. Originaire de la Réunion, j’y suis retourné, et j’ai eu la chance de pouvoir travailler sur le long métrage « Adama ».

 

Un grand MERCI Pierrick MERCIER  ! 

 

 

Retrouvez nous FACEBOOK /// OBJECTIF 3D

05/12/2012
BIRTH

BIRTH par Objectif3D   Les étudiants de 2e année Cinéma d’animation 3D d’Objectif 3D, promo 2012/2013, ont réalisé un film anniversaire à l’occasion des 10 ans de Shibuya International : « Birth »   BIRTH     Birth, naissance d’un projet, naissance du film…   Comme chaque année, les élèves d’Objectif 3D de la section cinéma d’animation doivent réaliser […]

En savoir plus
22/03/2016
Rencontre avec Aude DANSET

Pourriez-vous vous présenter en quelques phrases ? Bonjour, je m’appelle Aude et je suis réalisatrice indépendante de films d’animation. Comme cette activité est irrégulière, elle implique de diversifier les sources de revenus potentiels. Je suis donc aussi bibliothécaire, enseignante, intervenante, … Je porte de multiples casquettes. Quel a été votre parcours scolaire / professionnel ? […]

En savoir plus