La collaboration entre Objectif 3D et l’IRD se poursuit avec la participation des élèves en première année de cinéma d’animation, à la réalisation d’un film documentaire :

 

Le barrage de Kairouan en Tunisie

 

Merguellil shema

 

La vallée du Merguellil, située en Tunisie, abrite le barrage d’el Haouareb construit en 1989. Il sépare, depuis une trentaine d’années, le haut-bassin du Merguellil de la plaine alluviale, en contre bas, dans la vallée de Kairouan. Construit pour limiter les crues dévastatrices dans la région et pour maîtriser l’exploitation de l’eau dans les cultures, le barrage a impacté modes de vies locaux, économie et environnement.

Depuis une dizaine d’années, des chercheurs de tous horizons – économistes, anthropologues, hydrogéologues, politiques, … ont étudié l’impact de la présence du barrage et les évolutions de la vie autour de la région d’El Haouareb.

Depuis l’arrivée du barrage, la région a vu se multiplier le nombre de forages construits dans la plaine alluviale pour satisfaire un besoin accru d’irrigation pour les cultures. Puisant directement dans la nappe souterraine, le niveau d’eau est en baisse constante chaque année.

Barrage El Haouareb à sec dans la vallée du Merguellil en Tunisie

Le barrage

barrage_tour_pour_3d

Afin de mieux rendre compte de leurs analyses, l’IRD, l’institut de recherche pour le développement, a décidé de réaliser un film documentaire. Il retrace l’évolution de la plaine de Kairouan autour de l’oued Merguellil et de son barrage.

Le documentaire d’une vingtaine de minutes recueille les témoignages des habitants, chercheurs, analystes ayant de près ou de loin participé aux recherches. L’institut de recherche pour le développement a fait appel à Objectif 3D, pour une deuxième collaboration.

Difficilement filmables, certaines séquences requéraient des images de synthèse montrant la situation géographique de la plaine de Kairouan, l’histoire géologique de la plaine, une explication des crues,  la présentation de la faille géologique, les exploitations en amont du barrage, l’augmentation et l’impact des forages, …

Pour le rendre accessible à un public non initié, les images devaient être claires et simples, tout en respectant le propos scientifique.

Du 28 janvier au 19 avril 2013,  12 élèves en 1ère année cinéma d’animation ont donc participé à la réalisation du documentaire en apportant leur savoir faire en 3D.

 

Les séquences sont à visionner ici en attendant la sortie du documentaire à l’automne 2013 !

Objectif 3Dird

 

24/07/2015
Projet Oculus

Projet Oculus sur le thème de la trilogie du « Seigneur des anneaux » de Peter Jackson.     Les consignes :  Création d’un jeu vidéo avec un temps de jeu de 5 minutes en extérieur et 5 minutes en intérieur par équipe.   Démarche  :  Mettre les étudiants en conditions de production d’un jeu vidéo.   […]

En savoir plus
18/10/2012
Variations

Variations autour du thème   Pour bien commencer l’année 2012/2013, les étudiants en 2ème année en Cinéma d’animation à Objectif 3D ont débuté par un exercice de style: La création d’un petit film autour du thème du logo de leur école. De la conception à la réalisation, de l’écriture à la 3D et tout cela en 2 […]

En savoir plus
27/10/2014
Flippers !

A la découverte de l’animation C’est parti pour la nouvelle promotion 2014-2015 ! Après une première année passée à réaliser des images fixes en 3D, il est temps d’appréhender les joies de l’animation (et du compositing) ! Par groupes de 2, ils ont réalisé une séquence de flipper en 2 plans, en respectant le scénario […]

En savoir plus