The Choc Wave

L’histoire du Super Héros, Super Méchant malgré lui !

 

 

The Choc Wave 1

C’est l’histoire d’un jeune PGD qui reprend l’entreprise de son père. Ereinté, exténué par sa nouvelle vie, d’entrepreneur, il rentre un soir chez lui et branche son portable. Soudain, c’est le court-circuit ! Une décharge électrique lui traverse le corps. Alors qu’il est à terre, secoué par l’onde de choc, quelque chose de bizarre se produit. Happé par le téléphone, il atterri en pleine ville. S’approchant d’une personne pour lui demander de l’aide, il l’attrape par le bras et se rend compte qu’il reprend des forces. Il vide l’énergie des gens et l’accumule dans son propre corps. A force d’accumuler l’énergie des personnes qu’il croise sur sa route, il se retrouve avec de véritables supers pouvoirs. Grisé, gonflé à bloc par cette toute puissance, il ne peut combattre ces pulsions. Il attrape, vide et tue beaucoup de monde sur son passage. Il est devenu incontrôlable. Finalement, reprenant quelques peu ses esprits, il se dirige en direction de sa maison, où il espère retrouver sa femme. Folle de joie de le retrouver enfin, elle se jette dans ses bras. Ces supers pouvoirs sont devenus malédiction. Il est trop tard. Sa femme s’écroule. Accablé par le désespoir, il se laissera mourir.

Voici le synopsis du projet de pixilation du groupe de Prépa 3D à Objectif 3D d’Etienne, Pierre, Alicia et Anaïs.

La pixilation (de l’anglais pixilated) est une technique d’animation en volume, où des acteurs réels ou des objets sont filmés image par image.

En pré-production jusqu’au mois de février, Etienne, Pierre, Alicia et Anaïs ont du à partir d’une trame de scénario existant et d’une technique donnée, créer, ajuster ce projet. Scénario, background des personnages, prise de photo dans le quartier de Port Marianne à Montpellier, et chez Anaïs, l’investissement est maximum jusqu’à leur deadline, fin juin 2012.

 Leurs inspirations et références pour ce film ? Les livres et films qui décrivent les sociétés totalitaires, réelles et fictives.

Ce qu’ils dénoncent à travers ce projet en « pixi » ? La société de consommation. « Plus on consomme, plus on est accro. On a l’impression d’être tout puissant et on abuse de ce pouvoir » !

 

Emballé par ce tout premier projet, ils espèrent continuer leur parcours en 1ère année de cinéma d’animation à Objectif 3D l’an prochain !

The choc wave par Objectif3D

24/10/2012
Le SNJV dévoile le premier référentiel sur l’emploi, les rémunérations et les métiers dans le jeu vidéo

Le Syndicat National du Jeu Vidéo, le SNJV a dévoilé en octobre 2012 le premier document de référence sur l’emploi, les métiers et les rémunérations dans le secteur du jeu vidéo.     En septembre 2011, le Syndicat National du Jeu Vidéo et Opcalia se sont associés pour lancer une étude nationale sur l’emploi, les […]

En savoir plus
03/04/2014
L’hérault trait libre – Cartooning for Peace !

  L’hérault trait libre – Cartooning for Peace !     Les 5 et 6 avril prochains se déroulera  à Montpellier la 2ème édition du festival de L’Hérault Trait Libre, festival co-organisé par le Conseil général de l’Hérault, le Club de la presse de Montpellier et l’association Cartooning for peace – Dessins pour la paix (présidée par Kofi Annan, ancien secrétaire des Nations Unies et Plantu, dessinateur […]

En savoir plus
19/06/2013
Le barrage

La collaboration entre Objectif 3D et l’IRD se poursuit avec la participation des élèves en première année de cinéma d’animation, à la réalisation d’un film documentaire :
Le barrage de Kairouan en Tunisie

En savoir plus