fbpx

Aujourd’hui, j’ai eu la chance d’interviewer Alexis, l’un des directeurs de l’école Objectif 3D. Et quand je vous dis que c’est une chance… Alexis court partout, en permanence, et capter son attention pendant plus de 12 minutes relève d’un exploit ! Pour vous décrire le personnage en quelques mots je dirais : hyperactif, challenger, droit et souriant.

  • Bonjour Alexis, comment se passe ta journée ?

Comme tous les jours, à droite à gauche.

  • Peux-tu nous expliquer ton parcours, tu es un ancien étudiant de l’école n’est-ce pas ?

Oui, je suis un ancien d’Objectif 3D, je suis sorti en 2000 ! Et j’ai enchainé les Studios, de Paris, à Londres, en passant par l’Espagne et Bruxelles, un petit tour à Marseille et retour à Montpellier.

J’ai travaillé pour les grands groupes comme Durand / Dubois sur des gros projets full 3D comme « Immortel, Ad Vitam » en lighting / Compo. A Londres sur des Publicités et sur Harry Potter 3. J’ai participé à la réalisation du « Manège enchanté » à Marseille, puis pour TF1 sur les jingles, dans plusieurs grosses boites parisiennes comme « Def 2 shoot », « Attitude Studios ». De retour à Montpellier à « Infecto » pour travailler sur un long métrage, avant quelques aller/retour entre Paris et l’Espagne pour finir sur Garfield à Paris.

En 2008, nous avons monté notre propre studio de production, Studio O+ avec François et David, les 2 autres directeurs de l’école. Sacrée aventure ! Nous avons continué la production des épisodes de Garfield, d’autres films plus institutionnels, et le développement des séries pour TF1.

Avant de devenir co-directeur d’Objectif 3D, je suis parti travailler sur « Un Monstre à Paris » avec Alexandra Diaz de Cario (formatrice de l’école) à Bruxelles. Et me voilà !

  • Quel est ton rôle précisément au sein d’Objectif 3D ?

Je suis Co-Directeur et formateur à l’école. Pour faire simple, je m’occupe des étudiants, des formateurs et j’essaie de faire en sorte que tout ce monde puisse travailler dans les meilleures conditions.

  • Les studios ne te manquent pas ?

Pour être honnête, si parfois ! j’adore mon métier mais quelques fois avoir une tâche dans un studio avec un projet en tête reste moins stressant que le métier de Directeur !!

  • Peux-tu m’expliquer le processus de recrutement des élèves de l’école. Quels sont les critères de sélections de futurs étudiants ?

Il n’y a pas réellement de processus établi lors des entretiens, c’est un feeling. Il est assez facile pour moi de détecter les personnes qui sont passionnées par nos univers et qui respirent l’envie de faire partie de l’aventure. C’est même parfois troublant de voir dans les yeux des futurs étudiants leur désir d’apprendre à nos côtés, au-delà de leur motivation et de leurs travaux présentés.

  • Quels sont les conseils que tu pourrais donner aujourd’hui aux futurs / actuels / anciens étudiants de l’école ?

Aux futurs étudiants, je leur dirais que ce n’est jamais gagné d’avance, le parcours est long et chaotique, il faut travailler et être rigoureux.

Aux Actuels, je leur dirais de continuer de nous faire confiance. Même si l’aspect éducatif, pédagogique semble difficile à intégrer pour certains, tous les formateurs en sont passés par là. Ils sont avant tout des hommes de terrain avant d’être des professeurs, ils connaissent le métier en studio et le retranscrivent au mieux chaque jour. Faites-leur, faites-nous confiance !

Et enfin, les anciens, je n’ai plus de conseils à leur donner…ils savent tout !

  • Quelles sont pour toi les valeurs de l’Ecole Objectif 3D ?

Cette école est « familiale », nous privilégions le relationnel. Cela a beaucoup d’avantages et quelques inconvénients, mais on a l’envie et le potentiel de s’améliorer d’année en année. Nous sommes tous et toujours disponibles, à l’écoute des uns et des autres.

Enfin, le travail et la rigueur sont les maîtres mots dans nos domaines et dans notre école.

  • Enfin, pourquoi est-ce une évidence de choisir Objectif 3D ?

Ça n’apparait pas d’emblée comme une évidence. Notre école n’est pas très grande, nous ne brillons pas forcément par notre apparence mais nous essayons d’être vrai et de transmettre notre savoir  de professionnels aux futurs professionnels. Nous reconstituons au fil des années les conditions de travail d’un véritable studio.

L’évidence apparait dans le recrutement de nos élèves à la sortie des cursus et à leur professionnalisme.

Merci Alexis.