Le HTC Vive est un des casques de réalité virtuelle les plus connus et les plus plébiscités sur le marché. Dévoilé en 2015 lors du Mobile World Congress, le HTC Vive est le fruit de la collaboration entre le constructeur de smartphones taïwanais et l’entreprise de jeux vidéo Valve Corporation, célèbre notamment pour sa plateforme “Steam”. Depuis la sortie du HTC Vive en 2016, deux autres casques ont vu le jour : le HTC Vive Pro et le HTC Vive Focus. Quelles sont les principales caractéristiques du HTC Vive ? Qu’est-ce qui distingue ces trois modèles de casques ? Lisez la suite de l’article pour en savoir plus.

HTC Vive, une expérience VR complète

 

Dans son test du HTC Vive, le site spécialisé realite-virtuelle.com décrit le casque comme la “Rolls-Royces des casques VR”. Mais bien plus qu’un simple casque, le HTC Vive est en réalité un véritable “kit complet” de réalité virtuelle. Le Vive est livré avec une paire de manettes de la taille d’un avant-bras, et de deux capteurs cubiques qui servent à délimiter une zone de jeu. Le casque fonctionne à l’aide un PC “VR ready” muni de Steam. Pour une expérience de jeu optimale, mieux vaut privilégier les des cartes graphiques et processeurs récents.

Chaque lentille du casque bénéficie d’une résolution de 1080 x 1200 pixels, soit une résolution totale de 2160 x 1200 pixels qui garantit une qualité d’image correcte. Le casque offre un champ de vision de 110 degrés. Les manettes se démarquent de la concurrence par leur étonnante solidité : elles supporteront sans accrocs une chute à mi-hauteur, ainsi que les chocs éventuels. En effet, le revêtement extérieur du casque et des manettes est constitué par un plastique noir, lisse au toucher mais particulièrement solide.

Le casque est directement relié à l’ordinateur par plusieurs câbles, mais il nécessite l’aide de deux capteurs pour fonctionner correctement. Ces derniers ne nécessitent qu’une alimentation électrique, mais doivent être placés en hauteur pour un fonctionnement optimal. L’utilisation de trépieds est vivement conseillée. Les capteurs peuvent délimiter un espace de jeu allant jusqu’à 20 mètres carrés, mais un minimum de 9 mètres carrés est requis pour éviter les accidents. Une fois le casque et les capteurs correctement paramétrés, l’utilisateur pourra naviguer parmi les centaines de mondes virtuels et d’expériences VR proposés sur Steam.

Concernant ses défauts, le talon d’Achille principal du casque est son poids. En effet, malgré la présence d’une sangle de fixation, on ressent facilement le poids du casque. Même le plus téméraire des joueurs finira par ressentir une certaine fatigue dans le cou après juste une heure de jeu. Heureusement, la sangle peut être remplacée par un modèle plus élaboré muni d’une vis de serrage, qui permet une utilisation plus agréable. Par ailleurs, l’intérieur du casque évacue mal la chaleur, ce qui favorise la sudation au niveau du visage.

HTC se lance sur le marché des casques sans fil

 

Fort du succès retentissant du HTC Vive auprès du grand public, HTC annonce en 2017 qu’elle se lance sur le marché des casques VR autonomes ou standalone, autrement dit, qui ne nécessitent ni câbles, ni ordinateurs. Ce casque, nommé “HTC Vive Focus”, cible directement le marché des casques VR “premier prix”, notamment le Cardboard et le Daydream View de Google, mais également le Gear VR de Samsung. Ces trois casques précédemment cités ont la particularité de nécessiter un smartphone pour fonctionner, qu’il s’agisse d’un Galaxy S ou d’un Pixel. Mais la particularité du Vive Focus, c’est qu’il est entièrement autonome : toute la technologie nécessaire au fonctionnement du casque est embarquée à l’intérieur. Et surtout, le casque bénéficie de “6 degrés de libertés de mouvements”, qui permet à l’utilisateur se déplacer librement dans son environnement virtuel comme dans la vraie vie.

 

Le HTC Vive Focus est équipé d’un processeur Snapdragon 835, similaire à de nombreux smartphones haut de gamme. Il bénéficie d’une résolution de 2880 x 1600 pixels, soit nettement supérieure à celle du précédent HTC Vive. Le Vive Focus est également plus léger et agréable à porter, grâce notamment à des sangles de meilleure qualité. Il est disponible en deux coloris, bleu et blanc. Malheureusement, le Vive Focus est destiné exclusivement au marché chinois, à un prix avoisinant les 600 €.

 

HTC Vive Pro, une version améliorée du casque iconique

 

 

Durant l’édition 2018 du Consumer Electronics Show qui s’est tenu comme chaque année à Las Vegas, HTC annonce la sortie du HTC Vive Pro. Si on pouvait s’attendre à un tout nouveau modèle de casque VR, il s’agit en réalité d’une version tunée du précédent HTC Vive. En effet, le casque HTC Vive Pro bénéficie d’une résolution de 2880 x 1600 pixels, soit similaire à celle du Vive Focus. Avec 78% de pixels supplémentaire, le Vive Pro offre une qualité d’image nettement supérieure à son prédécesseur. Le site spécialisé The Verge affirme d’ailleurs que le Vive Pro permet de “lire beaucoup plus facilement du texte” et que les graphismes sont “bien plus prononcés”. Un autre élément extérieur qui distingue le HTC Vive Pro est sa couleur “bleu nuit”.

 

Les sangles qui servent à attacher le casque à la tête ont été nettement améliorées, et offrent désormais un confort similaire voire supérieur à l’Oculus Rift. Toujours dans le but de faire mieux que son principal concurrent, HTC a équipé le Vive Pro de casques audio intégrés qui offrent une qualité de son exceptionnelle.