fbpx

Carmen Collas, ancienne étudiante d’Objectif 3D a été diplômé en 2016 et elle a participé au bien connu projet de fin d’année « What the Fur !? »

Depuis, le chemin parcouru est un exemple pour tous, partie au Canada chez MPC, Carmen a travaillé sur des productions énormes (Wonder Woman, Jumanji…) et pour le blog de l’école elle a bien voulu nous parler de son travail sur « Dumbo » de Walt Disney !

 

 

Bonjour Carmen, comment vas-tu ?

Ça va parfaitement bien, merci !

Peux-tu nous expliquer quel a été ton rôle sur Dumbo ? 

J’étais lighting artist et, pour la première fois, responsable d’une séquence… Gros challenge !

Combien de temps as-tu travaillé sur ce film ?

Je suis restée 9 mois sur ce show.

Je crois savoir que tu as été félicitée. On peut savoir par qui et pourquoi ? 

Aaaaah le temps est enfin venu de debunker cette rumeur ahah Je n’ai jamais rencontré Tim Burton et il ne m’a jamais personnellement félicité… (J’adorerai que cette rumeur soit vraie, croyez-moi Ahah). Cependant, à l’occasion d’une review, le VFX sup nous a dit que Tim Burton avait félicité l’ensemble des départements qui travaillaient sur la séquence dont je m’occupais. Il a précisé que c’était l’une de ses préférées !

Peux-tu nous parler de tes premiers jours chez MPC ?

C’était à la fois magique et terriblement stressant ! C’était fou de voir toutes les grosses productions sur lesquelles le studio bossait, et c’était encore plus fou pour moi de me dire que j’allais pouvoir faire partie de ces équipes. Evidemment, je me suis mis une pression de malade, car je voulais vraiment être à la hauteur du challenge… Et notre formateur faisait tout son possible pour qu’on garde cette pression sur le dos Ahah

Une anecdote sympa ?

Je n’ai pas vraiment une anecdote en particulier, juste un excellent souvenir général de cette production. Jusqu’à maintenant, c’est la meilleure expérience professionnelle que j’ai vécu ! J’ai senti une vraie progression de mes capacités sur ce show, pour la première fois on m’a donné des responsabilités. Mais surtout, j’avais une team extraordinaire, j’ai noué de vrais liens d’amitié avec des personnes formidables. Ça été vraiment difficile de les quitter et ils me manquent beaucoup, mais ça fait aussi partie du métier de dire « au revoir »… J’espère avoir la chance de travailler de nouveau avec eux à l’avenir !

Peux-tu nous parler de tes années O3D ?

Mes années à O3D ont été très enrichissantes ! La pratique est, pour moi, le meilleur apprentissage et surtout une façon de se confronter très rapidement au milieu professionnel et à ses problématiques. C’est aussi l’occasion de réaliser des projets en groupe et de découvrir les premières difficultés liées au développement d’une production. Je suis sortie de l’école avec les outils nécessaires pour pouvoir postuler dans une boîte comme MPC, ce qui, de mon point de vue, n’est pas mal du tout ! Ahah

Pourquoi as-tu choisi le cinéma ? 

J’ai choisi le cinéma car j’avais l’impression que les possibilités techniques étaient meilleures et plus développées pour produire des images de qualité. Le lighting de cinématiques de jeux m’attirait beaucoup, mais à l’époque, il était souvent réalisé par des environnement artist, ce qui m’intéressait moins.

Quelles sont les qualités à avoir selon toi pour faire ce métier ? 

La patience (tout ce que je n’ai pas Ahah) est l’une des qualités premières à avoir ! On fait souvent face à des bugs, parfois à des problèmes de réseaux, ou bien à un lead ou un sup très rigoureux ou exigeant, il faut donc savoir garder son calme, prendre sur soi et rester le plus professionnel possible ! Avoir un bon comportement compte énormément dans ces métiers, et les rumeurs vont vite ! C’est un petit milieu ou les gens se parlent beaucoup, si vous vous faites remarquer par une attitude négative, vous pouvez être certain que ça va circuler très rapidement ! Parmi les qualités requises on peut aussi compter l’organisation et la communication qui sont primordiales, c’est même encore plus important lorsqu’on travaille en équipe.

Qu’est-ce que tu préfères dans ton métier ?

J’adore le changement ! Que ce soit travailler sur différents projets ou bien carrément changer de ville, je ne fais jamais les mêmes choses. Et même si on peut penser que le travail reste le même, le fait de changer de collègues, de lead, d’outils, de projet, rend le travail vraiment différent d’une production à l’autre. Et puis, le fait de voir le travail de son équipe sur grand écran, c’est quand même incroyable ! Les artistes avec beaucoup d’expérience trouvent souvent ça banal, mais moi ça m’émerveille à chaque fois et j’espère que ça sera le cas pendant très longtemps !

Quels sont tes objectifs pour les 5 prochaines années ? 

Dans les prochaines années, je compte bien m’améliorer techniquement, car ce n’est pas vraiment mon point fort… Je voudrai continuer à voyager grâce à mon métier, découvrir de nouveaux pays/villes et rencontrer plein de nouvelles personnes. Enfin, le plus important pour moi, j’aimerai beaucoup arriver à trouver une belle harmonie entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle, car c’est ce qui est le plus difficile à réaliser quand on aime bien bouger partout comme moi…

Un conseil pour les étudiants d’O3D ?

Apprenez l’anglais !! Vraiment, c’est important si vous voulez voyager, ça va vous ouvrir à plein de belles rencontres et d’expériences. Restez toujours professionnel et faites attention à votre attitude. Mais surtout, amusez-vous !!!

 

Merci Carmen, à très bientôt ! Et n’hésite pas à revenir nous voir à l’école et nous tenir informé de tes nouveaux projets !