Aujourd’hui, je vous propose de faire connaissance avec Reynald Garénaux, prof de dessin à Objectif 3D. « Prof de dessin », c’est assez réducteur quand on parle de Reynald, pour être plus précise je devrais ajouter : illustrateur, dessinateur médias traditionnels et numériques, character desginer, portraitiste, digital painter… Vous l’aurez compris, ses talents sont aussi large que sa palette de couleurs.

  • Bonjour Reynald, peux-tu nous expliquer ton parcours artistique, professionnel ?

Après un bac L option cinéma audiovisuel j’ai fait une prépa artistique à la villa Thiole à Nice où je vivais à l’époque.

Puis je suis entré aux beaux-arts de Montpellier. Initialement je pensais y rester jusqu’au Dnap, le premier diplôme validant le cursus de 3 ans et entrer ensuite dans une école d’illustration. Mais j’y suis finalement resté 5 ans, jusqu’au Dnsep. A la sortie, j’ai fait un certain nombre d’expositions en France et à l’étranger, vécu quelques temps à Berlin, roulé ma bosse… Puis je me suis rendu compte que je m’étais beaucoup éloigné de ce qui me plaisait le plus, à savoir le dessin, l’illustration. Car durant mes études, j’avais expérimenté énormément de techniques de création comme la sérigraphie, la peinture, la vidéo, ou le son. Mais le dessin était passé au second plan. J’ai donc repris mes crayons, surmonté la difficulté à “s’y remettre” et à reprendre le rythme.

J’en ai profité pour reprendre tous les fondamentaux.

Durant cette période j’ai également travaillé sur des tournages, monté une boîte de prod audiovisuelle, et élevé mes fils…

Je suis arrivé à objectif 3D l’an dernier et depuis j’y enseigne le dessin.

 

  • Qu’est ce qui t’as donné l’envie de faire ce métier ?

Je dessine depuis tout gamin. Je me souviens du jour où cela m’a pris. Je devais avoir 4 ou 5 ans et je m’ennuyais ferme. Mon beau père me dit “tu n’as qu’à dessiner” et il me dessine un bonhomme en fil de fer, dans une barque en train de pêcher. Et moi dans ma tête de gosse je me dis “mais c’est génial, avec le dessin on peut inventer les histoires que l’on veut et leur donner vie !”

Depuis ce jour j’ai énormément dessiné…

Et bien entendu je me suis nourri de Bd et de films d’animation qui m’ont poussé à tenter de m’améliorer en permanence.

  • Quel talent, qualité faut-il avoir pour évoluer dans cet univers ?

Je ne crois pas vraiment à l’idée de talent. Il y a seulement des domaines pour lesquelles on se passionne, qui nous attire et lorsque l’on s’engage dedans on ne se voit pas “travailler”. On fait ce que l’on aime faire. Il est même parfois néfaste de se considérer talentueux, ça pousse à se reposer sur ses lauriers…

Il y a une phrase que j’aime bien rappeler aux élèves et qui est la suivante : hard work beats talent, when talent fails to work hard… Elle résume assez bien mon sentiment.

Plus généralement je pense que les qualités premières pour vivre de sa passion sont la capacité à se remettre sans cesse en question, à entendre les critiques et à surmonter la frustration lorsque l’on rencontre des obstacles, lorsque l’on n’arrive pas à faire ce que l’on cherche à accomplir. C’est souvent là que se récolte les vrais apprentissages.

 

  • Faut -il être un très bon dessinateur pour travailler dans le monde du Game ou du cinéma d’animation ?

Pas forcément un très bon dessinateur, mais dans les métiers du visuel, savoir poser une idée sur papier peut permettre de convaincre et faciliter la communication dans l’équipe. C’est un excellent outil de conception. Mais au-delà de ça c’est aussi un très bon outil pour développer le sens de l’observation, primordial lorsque l’on cherche à créer des univers crédibles quel que soit la direction artistique du projet.

  • Quels sont tes conseils pour les jeunes « padawans » de 1ere année ?
  • Restez focus, n’ayez pas peur d’échouer car c’est aussi comme ça que l’on apprend… et ménagez votre sommeil, l’année sera intense et exigeante. 
  • Enfin, peux-tu nous dire où on peut voir tes dessins ?
  • Sur ArtStation en tapant simplement Reynald Garénaux, il y a quelques illustrations et quelques modèles 3D. Je partage également parfois sur Facebook: Reynald objectif. 

    Merci Reynald !