fbpx

Créativité – Innovation – Organisation

 

Game Jam

Objectif3D fait sa GameJam

 

Aujourd’hui les étudiants de la section Game de l’école vont vivre une expérience un peu particulière, en effet ils vont participer à la première Game Jam de l’année organisée au sein de l’école !

Une Game Jam en quelques mots :

Une Game Jam est un véritable Challenge, le but : créer un jeu vidéo dans un temps imparti (en général entre 24h et 48h).
Par équipe, les participants doivent concevoir un jeu vidéo avec les consignes de création et la thématique données au top départ de la Game Jam.

Objectif 3D organise sa première Game Jam de l’année et c’est l’effervescence à l’école !

Les équipes sont formées et le timing est donné ! Plus de 60 participants repartis en 10 équipes vont s’affronter au sein de l’école, le top départ : ce matin 10h, les fichiers sont à rendre le lendemain à 17h…
Non non, personne ne dort !
Les participants sur les starting blocks reçoivent les consignes de création, et croyez-moi les formateurs d’Objectif 3D ont de l’imagination pour corser les Game Jams : durée du jeu à réaliser, type de manettes à utiliser, le public visé, mais aussi le nombre de couleurs à ne pas dépasser, un thème original à respecter…

Cette Game Jam est plus qu’une performance, c’est un moyen original et éducatif pour débrider la créativité des jeunes étudiants de l’école. C’est une manière d’évaluer le niveau de chacun dans tous les domaines de compétences nécessaires à la conception d’un jeu vidéo (programmation game, level design, graphiste, animation…). C’est le moment de montrer de quoi ils sont capables, imagination, collaboration, création…

Se faire plaisir

Une Game Jam s’est aussi un moment de convivialité, plus de 30h ensemble, à s’entre-aider, se soutenir et se dépasser. C’est l’occasion de s’autoriser toutes les folies, toutes les libertés. A la fin de la session, il reste un peu de frustration de ne pouvoir peaufiner leur jeu, mais une immense satisfaction d’avoir accompli un travail de titan dans un laps de temps très court.

 Ce type d’évènement se multiplie autant auprès des amateurs que des professionnels.

Travailler en équipe, partager des idées, des connaissances de chacun, c’est l’essence même d’une Game Jam.
Aujourd’hui, des Game Jams sont organisées à l’échelle Mondiale et on pense bien entendu à la Global Game Jam : 7000 jeux vidéo réalisés en un weekend dans plus de 95 pays ! C’est la plus grande Game Jam au monde. Un jury d’exception est présent non pas pour remettre des récompenses mais pour juger du travail réalisé.

 

Game Jam

Brainstorming

 

Jean-Baptiste Tremouiller, Formateur à l’Ecole Objectif 3D nous parle de Game Jam

  • En tant que formateur, qu’apporte cette Game Jam dans le parcours des Etudiants ?

Une gam jam est un vrai projet qui correspond aux contraintes que les étudiants retrouveront tout au long de leur carrière au sein des studios de jeu vidéo : être efficace au travail, créatif, et savoir travailler en équipe. Même si le timing est serré, ces qualités sont mises en œuvre. De mon point de vue c’est très formateur. Sans compter que techniquement, ils progressent beaucoup.   

  • Quels sont les types de problèmes rencontrés ?

De tout type et de toute nature !
Cela va du classique problème technique (mais pourquoi ça ne marche pas ?), à la cohésion d’équipe, en passant par les problèmes de gestion ou de data. Le travail en équipe met souvent l’ego à rude épreuve et la fatigue n’arrange rien. Les groupes qui s’entendent le mieux sont souvent ceux qui réussissent le mieux. Ils s’entraident pour les problèmes techniques, se coordonnent pour se répartir les tâches et atteignent leurs objectifs ensemble et dans la bonne humeur.

  • Quels sont les conseils que tu peux donner aux participants ?

Faire des build du jeu (version testables et fonctionnelles) régulièrement est la base. Cela permet de savoir très vite si notre jeu fonctionne et même de voir s’il est fun !  Ensuite savoir se caler sur un planning précis et chronométré est souvent la clef de la réussite. Passer trop de temps sur le brainstorm, et il vous en manquera à la fin. Vouloir un code trop propre et vous n’arriverez sans doute pas au bout.
Le tout est de trouver le bon dosage entre fonctionnalité et résolution de problème.
Mais en définitive ce qui prime est sans doute la bonne humeur, car avant tout une gam jam est un moment de convivialité.

 

Merci Jean Baptiste, il nous reste plus qu’à leur souhaiter bon courage à tous et rendez-vous lundi pour le débrief !