fbpx

Tout juste six semaines après la rentrée, les étudiants de 1ére année 3D rendent leur première copie.

Aujourd’hui nous partons à la découverte des étudiants de 1ère année de notre campus d’Angoulême. La consigne était de réaliser un échiquier en 3D en passant par la modélisation des 6 pièces différentes (roi, dame, fou, cavalier, tour, pion) et du plateau du jeu.

L’objectif : Comprendre l’interaction entre le dessin et la 3D mais également développer la technique et la créativité de nos étudiants.

Le travail de pré-production a débuté en cours de dessin où nos élèves ont dû réaliser des model sheets pour les pions du jeu, ce qui consiste à dessiner les pièces de manière fidèle au niveau des dimensions et sous différents angles. Ensuite ils ont réalisé les pions en pâte à modeler. La partie modélisation a été le premier exercice avec une contrainte car ils avaient un nombre de polygones maximum autorisé pour les pièces du jeu (sauf pour le cavalier à cause de sa forme complexe qui avait un nombre infini de polygones autorisé). En s’appuyant sur le travail de pré-prod les élèves ont dû réaliser la 3D individuellement et en quatre jours !

Gaël, Kellian et Tristan répondent à nos questions et partagent leurs expériences sur cet exercice.

Qu’avez-vous pensé de cet exercice ?

– Personnellement j’ai bien aimé cet exercice, ça permet de se rendre compte que l’on peut avoir des formes lisses même avec des modélisations qui semblent à première vue cubiques.” Kellian

– J’ai plutôt bien apprécié l’exercice car il nous a permis de découvrir de nouveaux outils de modélisation et nous a obligé à nous limiter à un certain nombre de polygones” Tristan

– Un peu d’inquiétude face à l’exercice au début, mais je suis content du résultat global” Gaël

Qu’est-ce que vous avez trouvé le plus complexe?

– La modélisation du cavalier, comme la plupart des étudiants !” Gaël

– La chose la plus compliquée a été de bien gérer les textures” Tristan

Pour finir, un conseil pour nos potentiels futurs étudiants ?

– N’ ayant que très peu utilisé les logiciels de 3D avant mon entrée à Objectif 3D, je n’hésite pas à demander de l’aide à mes collègues un peu plus expérimentés ou aux enseignants lorsque je ne comprends pas. Je suis vraiment très content de l’ambiance entre nous ( étudiants et enseignants compris ).” Gaël

– Si je devais donner un conseil, ce serait de ne pas trop se comparer aux autres, certains se bloquent en se disant que ce qu’ils font n’ est pas aussi bien que leur voisin.” Tristan

– Pour les étudiants qui voudraient partir dans la 3D, je pense que le plus important c’est surtout la motivation et l’esprit d’équipe. Ne pas hésiter à s’entraider, demander des conseils, de s’intéresser aux films ou jeux, récents ou non, et surtout (ce qui m’inquiétait personnellement) ne pas paniquer si l’on ne sait pas dessiner, on peut très bien s’en sortir quand même ! Mais je trouve que le monde de la 3D est vraiment top et j’ai hâte de pouvoir attaquer les plus gros projets.” Kellian