fbpx

Bonjour Alexandre, peux-tu te présenter en quelques phrases ?

Bonjour, je m’appelle Alexandre Bourlet, j’ai 26 ans et je suis heureux papa depuis début février. J’habitais à Lille avant de venir étudier à Objectif 3D, puis j’y suis revenu depuis la fin du cursus.

Quel a été ton parcours scolaire / professionnel ?

Après m’être essayé à une secondaire générale, qui a été laborieuse, j’ai décidé de partir en BEP Communication et Industries Graphique (CIG). On y apprenait tant la partie création, mise en page, que la partie imprimerie offset et numérique. Après avoir obtenu mon BEP CIG, j’ai continué en Bac Pro Production Graphique. C’est la suite de mon BEP, mais cette fois-ci j’étudiais uniquement le côté graphique et non le côté impression. A savoir qu’on apprenait principalement le logiciel de mise en page Adobe InDesign.

Depuis que je suis petit, je suis passionné de graphisme en générale, je me suis mis à apprendre Photoshop et Illustrator seul, dans ma chambre, avec des tutoriels sur internet. Petit à petit j’ai pris de l’assurance avec ces logiciels, ce qui m’a permis de faire mon Bac Pro en alternance, en tant que Webdesigner. Principalement, je faisais des chartes graphique de site internet et des logos. Pendant ces 2 années, j’ai aussi travaillé pour les magazines Advanced Création, Webdesign, Linux Inside et la société d’édition Oracom, pour lesquels j’écrivais des tutoriels Photoshop et Illustrator.

A l’issue de mes 2 ans de Bac Pro, après avoir eu mon diplôme, je me suis rendu compte que ce travail était intéressant, mais que je voulais encore autre chose. J’ai donc décidé de me diriger vers la 3D et notamment l’animation 3D.

Enfin, professionnellement dans le domaine de la 3D, j’ai eu la chance de commencer un stage chez Illumination Mac Guff 2 jours après avoir fini chez O3D. A la fin de ce stage ils ont décidé de m’embaucher et c’est ainsi que j’ai commencé à avoir des contacts et pouvoir travailler sur différents films au sein d’Illumination Mac Guff et Mikros Image. J’ai notamment travaillé sur « Minions », « Astérix et le Domaine Des Dieux », « Captain Underpants (2017) », « The Grinch (2018) », « Moi Moche et Méchant 3 (2017) » « Comme des Bêtes 2 (2018) » et d’autres que je ne peux pas dévoiler pour le moment.

Comment en es-tu arrivé à faire ce type de travail ?

Comme dis précédemment, depuis petit je suis attiré par l’artistique, le graphisme. Donc c’est venu comme une évidence. J’ai tatillonné à travers quelques métiers de la création, du graphisme et je pense désormais avoir trouvé le bon.

Comment pourrais-tu décrire ton travail ?

Je me suis spécialisé dans la modélisation de personnage et dans le Character Effects (CFX).

La modélisation de personnage est un département qui se trouve en début de conception du film, il consiste donc à donner la forme en 3D d’un dessin fait par un Character Designer. Il ne suffit pas seulement d’y donner la forme, il faut aussi donner la possibilité aux départements suivant, d’avoir une bonne utilisation de notre personnage. Notamment pour le rig et l’animation. On fabrique également toutes les shapes facial du personnage pour que toutes les expressions de têtes soient faisables lors de l’animation, en passant par la bouche, les sourcils, les yeux, les joues, …

Pour le CFX, c’est différent car c’est en fin de chaîne de fabrication du film. Il y a 2 « rôles » distincts, le premier est la personne qui va créer les vêtements du personnage et leur donner la possibilité d’être simuler, et le deuxième est la personne qui va simuler les vêtements (et cheveux) en fonction de l’animation, et ceci plan par plan.

À quoi ressemble une journée type ?

Il n’y a pas vraiment de journée type, car la plupart des taches que l’on nous donne, sont des taches à effectuer sur plusieurs jours. Et d’ailleurs, heureusement que les jours ne se ressemblent pas forcément car ça pourrait en devenir lassant ! Le fait de changer souvent de personnage / de plan, fait qu’on est toujours sur de nouvelles choses.

Quels sont les atouts majeurs d’un Modeleur ?

Le modeleur doit avoir conscience de toute la chaine de fabrication pour anticiper et aider les départements suivant. Il doit avoir un bon sens de l’observation. Forcément, l’anatomie n’est pas abstrait pour lui, il faut savoir être rigoureux et avoir un certains soucis du détail. La patience est de mise aussi car au final, on en bouge des points dans une journée ! Et bien entendu, mais comme dans tous les départements, il faut savoir être autonome.

En revanche, et c’est une question que je me posais beaucoup avant d’être modeleur ou d’être dans la 3D, BIEN savoir dessiner n’est pas forcément nécessaire, malgré que ça reste un atout.

Quel est le dernier film sur lequel tu as travaillé ? Ton poste sur ce film ?

Le dernier film sur lequel j’ai travaillé, c’est « The Grinch » sur lequel je travaille encore actuellement et je suis Character and Facial Shapes Modeler.

Quel est le dernier film que tu as vu ? Ton film préféré ?

Le dernier film que j’ai vu, à ce jour où je réponds, c’est « Le Grand Bleu » :-). Et mon film préféré, je pense que ça doit être « Brothers » ou « Le Pianiste ». Ce qui étonne beaucoup de collègues, c’est que je ne suis pas du tout fan des films de sciences fiction ou de supers héros ou autre… On me demande donc ce qui m’a donné envie de faire ce métier, car la plupart de mes collègues c’est « Star Wars » ou « Jurassic Park » et j’en passe. Moi c’est les films d’animations. J’aime les films d’animations et c’est ce que j’aime faire en terme de travail. Je n’ai pas fait de film live et ça ne m’attire par forcément.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui réfléchissent à travailler :

  • dans le monde du cinéma d’Animation ?
    C’est un monde très petit mais vraiment intéressant ! C’est riche en culture, il y a tous les genres de personne possible qui y travail. C’est aussi super intéressant de travailler sur des films qui sortent au cinéma, on voit l’envers du décor, les astuces et tricheries. On rencontre aussi des gens connus parfois, quand on a de la chance et qu’on travaille sur des gros projets, c’est un petit plus !
  •  en tant que Modeleur ?
    Ce département fait partie des quelques départements où il y a moins de monde, mais ça recrute, pour les meilleurs ! C’est un poste très intéressant je trouve, on donne forme au personnage, on décide de son physique définitif, de son aspect. Nous sommes sous la contrainte des départements tels que le rig, l’animation, le CFX, le hair, le shading, … Mais c’est justement ce qui est bien, car ensuite notre personnage part dans tous ses différents départements et en ressort encore plus beau ! Et rien de tel quand on le voit animé ensuite !

Alexandre a récemment fait une intervention dans l’école afin de transmettre aux étudiants des différentes années son savoir et son expérience, il également participé à une session questions/réponses avec tous les étudiants de première année afin de leur prodiguer quelques conseils avisés !

Un grand MERCI à Alexandre pour le temps consacré à cette rencontre !!!